frzh-CNnlendeitjaes
Aujourd'hui10
Hier53
Cette semaine10
Ce mois1528
Total169157

Manneken pis

Manneken-Pis, version saxophoniste (lavenir.net)

Manneken-Pis n’a jamais été aussi dinantais que ce mardi. À l’initiative de l’association internationale Sax.

manneken SaxDans le cadre du bicentenaire de la naissance d’Adolphe Sax, l’association Internationale Adolphe Sax et la Ville de Dinant ont offert, ce mardi, un costume et un saxophone miniature à Manneken-Pis.

La délégation dinantaise, au sein de laquelle se trouvait une quinzaine de membres de la confrérie royale des Quarteniers de la flamiche dinantaise, a été reçue à l’hôtel de ville de Bruxelles par l’échevine de la Culture Karine Lalieux. Cette dernière a rappelé le lien particulier qui lie Dinant à Bruxelles par le biais d’Adolphe Sax, né à Dinant mais qui a passé la majeure partie de sa jeunesse à Bruxelles. Avant de mettre à l’honneur Françoise Perot, de l’Association Internationale Adolphe Sax, qui a confectionné les différentes pièces du costume: chemise blanche et lavallière, guêtres et pantalon ligné, gilet et redingote sur laquelle, par souci du détail, figurait la représentation de la Légion d’honneur reçue par Adolphe Sax. Ce costume est celui d’un bourgeois du milieu du 19e siècle, inspiré des différentes représentations photographiques du personnage. Il s’agit du 925e que reçoit Manneken Pis, le premier donné par la Ville de Dinant. Le saxophone miniature, d’une hauteur de 25cm, a été réalisé par l’entreprise «Vigo Universal» basée à Namur, spécialisée en impression 3D.

Richard Fournaux, en sa qualité de bourgmestre et de président de l’Association Internationale Adolphe Sax, a remercié ses hôtes.

Le président de l’Ordre des Amis de Manneken-Pis, avec humour, a raconté avoir dû rassurer le matin même Manneken-Pis qui avait peur du saxophone, l’assimilant à une grosse chenille recroquevillée.

Cette partie protocolaire a été ponctuée en musique par l’ensemble international de saxophonistes du Conservatoire royal de Bruxelles, composé de 25 instrumentistes, placé sous la direction d’Alain Crepin.

En musique, évidemment

En cortège et en musique, la confrérie des Quarteniers de la flamiche dinantaise, l’ensemble international de saxophonistes du Conservatoire de Bruxelles, l’Ordre des Amis de Manneken-Pis et les officiels ont rejoint le Manneken-Pis où, devant de nombreux touristes sensibilisés par la musique, a été découvert le costume.

À la chanson «Manneken-Pis», de Maurice Chevalier, entonnée par l’Ordre des Amis de Manneken-Pis, a succédé «Li ptite Gayole» interprétée par Les Quarteniers de la flamiche et la centaine de Dinantais présents.

Manneken-Pis a revêtu ce costume toute la journée de ce mardi, ainsi que le 6 novembre, date anniversaire de sa naissance. Entre-temps, le costume sera exposé au musée de la Ville de Bruxelles.