frzh-CNnlendeitjaes
Aujourd'hui3
Hier58
Cette semaine3
Ce mois1343
Total89576

Chapitre 182° Adoubement

Bien chambrés, les six nouveaux quarteniers (L'Avenir.net)

AurelienLe chapitre de printemps de la confrérie des quarteniers de la flamiche, 182e du nom, s’est déroulé dans une ambiance très amicale. L’humour y avait, une fois de plus, une place de premier choix sous la bannière de la guerre des étoiles. C’est sous le masque de Dark Vador que le confrère Benoît Mahy a présenté son filleul, le Dinantais Clément Crespin, et en a fait un nouveau quartenier.Celui-ci a apprécié, comme les quatre autres nouveaux élus, le Savigny 1er cru les Gravelles 2012 du domaine Camus ainsi que la flamiche odorante préparée, pour la circonstance, par le pâtissier Michel Frippiat. Une dégustation qui a été précédée, par l’accueil d’un nouveau grand dignitaire, Aurélien Scaillet de Houx, quartenier depuis 2016, seulement. C’est au confrère Marc Possemiers qu’est revenu, ensuite, l’honneur d’accueillir Emmanuel Gilot, de Floriffoux. Papa de sept enfants, au crâne rasé comme celui du grand bailli, Axel Tixhon. Celui-ci, en lui remettant le gorgerin lui a dit, facétieux: «J’ai les mêmes crolles que vous mais pas la même fécondité». Et, se ressaisissant, il ajouta: «enfin, je crois…» Avant qu’il ne déguste le Savigny, le grand échanson avança au cadre qu’est Emmanuel Gilot: «Cadre! Important, surtout si la toile est belle! Vous savez, moi, c’est le café qui me permet de tenir… jusqu’à l’heure de boire du vin.»

Le grand rhétoriqueur Marc Navet a ensuite accueilli Jacques Laforet de Dinant, un chauffeur de laboratoire. Le nouveau quartenier ayant l’habitude de transporter des urines pour examens divers, même des urines d’étudiants, l’orateur lui lança: «les seuls examens que certains réussissent sont leurs examens d’urine». Jacques étant habitué des tournois de plus grand mangeur de flamiche, en septembre, mais n’ayant jamais remporté le titre de roi, Marc Navet le qualifia «de Poulidor du concours». Gâté et magicien à ses heures, Jacques Laforet a reçu une boîte de sauce… Maggi. Et, en amateur de badminton qu’il est également, il a reçu un volant… de voiture. Sous les rires de l’assemblée.

Quatrième nouveau quartenier du chapitre et ancien cadet: Antonin Lomartire, de Ciney. Il a été reçu par le grand maître Henri Bourdon.

Michael Tabareux, d’Achet, en a également reçu pour son grade, par l’intermédiaire du confrère Pierre Wienders. Michael est inspecteur principal au service Opérations de la police locale de Haute-Meuse et citoyen d’honneur de la ville de Dinant pour avoir, en service, sauvé de la noyade des passagers d’une voiture qui avait terminé sa course, sur le toit, dans une rivière de la région. L’ami Michael est aussi un joyeux drille. Ce qui fit dire au grand bailli qui lui remettait le gorgerin, avec un grand sourire: «et dire qu’on place les Dinantais sous ta sécurité…» Quant au grand échanson, Godefroy Perot, il lui dit: «n’oubliez jamais d’être très gentil avec vos enfants, ce sont eux qui choisiront votre hospice!» (Michel MOTTE)