frzh-CNnlendeitjaes

Connexion

Aujourd'hui17
Hier34
Cette semaine17
Ce mois854
Total73971

178° Chapitre

 178

Atmosphère des grands jours au 178e chapitre de la confrérie des quarteniers de la flamiche. On y accueillait 9 nouveaux quarteniers. (lavenir.net)

L’hôtel de ville accueillait samedi le 178e chapitre de la confrérie des quarteniers de la flamiche de Dinant. Pour le Grand Maître Chancelier Jean-Claude Warnant, c’était le dernier chapitre qu’il présidait avant de céder sa place à son successeur. Celui-ci sera choisi, en début d’année prochaine. En attendant, J.-Cl. Warnant a encore reçu les serments de neuf quarteniers et de douze promus. Les premiers ont aussi été présentés, comme le veut la tradition, par leurs parrains. Et encore chambrés un peu plus par le Grand Echanson qui leur adresse toujours un court message, gentil mais souvent ironique au moment de déguster le Savigny qui suit le morceau de flamiche.

Parmi les nouveaux quarteniers, on trouvait un enseignant, Jean-Paul Claessen, à qui Godefroy Perot fit part que le ministre de l’Éducation nationale devrait introduire un cours d’œnologie dans les programmes. Au pharmacien Vincent Stas, il rappela que Flemming avait découvert la pénicilline qui guérissait les humains mais que le vin aussi les rend heureux. Le vin que l’Echanson lui faisait déguster, un Savigny 1988 de la Cousinerie de Bourgogne, ne pouvait, d’ailleurs que le rendre heureux, lui et les autres quarteniers mis sur le gril…

Christophe Macaux, cuisinier au collège de Bellevue, était de ceux-là. Commentaire de l’Echanson à cet amateur de vin: «Quand mes amis me manquent, je fais comme avec les échalotes, je les fais revenir avec un verre de bon vin.» Les autres nouveaux quarteniers d’honneur, Laurent Dresse, Marc Fivet Dominique Niset et René Hooijmans, Émile Defossez et Marc Ladouce ont prêté aussi serment comme les autres, jurant fidélité à la confrérie et à Dinant.

Croisette et Titanicjc2

Godefroy Perot devait encore faire fort avec les promus. Chez les Grands officiers, on notait Chafik Abderahim, Gérard Collard, Georges de Fooz, Philippe Dehuit, Guy Delaive et fabien Perot, Patrick Soreil et Laurent Watrisse. Aux trois premiers, l’Echanson n’hésita pas à dire: si, un jour, on vous reproche que votre travail n’est pas un travail de professionnels, dites-vous bien que des amateurs ont construit l’arche de Noé et des professionnels la Croisette, pardon, le Titanic…Richard Fournaux a tiqué.

Chez les Commandeurs, ont été promus Michel Coleau et Serge Delabie, Joseph Dethy et Serge Guilbert. En remettant le signe de sa promotion à M. Dethy, le Grand Bailli du roi, R. Fournaux lui lança, avec humour: «Ce n’est pas la première fois que des autorités communales de Ciney sont mises à l’honneur à Dinant, je n’ai pas souvenir que cela a été le cas à Ciney.»

Au nouveau Commandeur major, Jean-Claude Burniaux, l’Echanson, a dit: «À nos âges, il vaut mieux avoir la maladie de Parkinson que celle d’Alzheimer car il est préférable de renverser un peu de vin que d’oublier de le boire…»

À Olivier Lefebvre, ancien commissaire de la police communale, promu également Commandeur major au même titre qu’un autre Cinacien, Olivier Demeuse, le bourgmestre demanda: «Vous qui savez toujours tout, y aura-t-il des contrôles, ce soir…?» Un bon essai quand on sait qu’à la disnée qui allait suivre et qui regroupait plus de 400 personnes autour de 310 flamiches, on allait déboucher 310 flacons de Savigny les Peuillets 2011, 1er cru de chez Jean-Jacques Girard, à Savigny-les-Beaune… (Michel Motte)

Amis Quarteniers,
Ce 13 août, nous sommes malheureusement au regret de vous signaler que les inscriptions à la Disnée du 1 septembre sont clôturées.