frzh-CNnlendeitjaes
Aujourd'hui8
Hier53
Cette semaine8
Ce mois1526
Total169155

Le chapitre, pour la 166e fois

 

Pour son chapitre de printemps, la confrérie des quarteniers de la flamiche a accueilli nouveaux dignitaires, cadets et quarteniers. (LAVENIR.NET)

166chapitreLa confrérie des quarteniers de la flamiche a tenu son 166e chapitre à l’hôtel de ville de Dinant. Dénommé chapitre de printemps, il a permis à la confrérie d’accueillir deux nouveaux dignitaires, deux cadets et sept quarteniers d’honneur. Tous devront veiller à respecter les commandements de la confrérie. D’abord deux anciens du collège de Bellevue où l’un, Christophe Thirion (Tof, pour les intimes) enseigne aujourd’hui l’éducation physique, après avoir été un moniteur et responsable de talent au sein de Jeunesse et Santé. L’autre, aussi bien connu: Axel Tixhon, fils de l’ancien bourgmestre et ancien Grand Bailli de Monseigneur le Roy, Antoine Tixhon. Axel est professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Namur. Deux joyeux compères à ce qu’on en a dit. Boire de l’eau tous les jours rend la vie impossible, leur a dit le Grand Echanson, Godefroy Perot! Nul doute qu’ils éviteront ce breuvage pour le Savigny, tel que le Savigny les lavières, 1er cru 2008 de chez Capron-Charcousset, servi au chapitre. Aux deux cadets, avenir de la confrérie, Remi Rasschaert et Antonin Lomartire, petit-fils du Commandeur, Albert Simon et fils d’un dignitaire, M. Perot a dit: L’avenir, Jésus en parlait beaucoup. Je vais, un jour, finir par me prendre pour Jésus. Dès que j’ouvre une bouteille de vin, j’ai au moins douze personnes prêtes à me suivre.

Deux journalistes

Deux journalistes allaient aussi être intronisés: Paul-Henri Burrion et Carl Defoy, tous deux de la RTBF, une abréviation qui pour le temps d’un chapitre est devenue selon ce qu’en a dit Marc Navet: le Rassemblement de Tous les Bouffeurs de Flamiche. Le Grand Rhétoriqueur s’est chargé de chambrer le premier, un grand reporter qui a la taille de deux Philippe Bouvard. Et il ne s’est pas gêné. Si vous avez faim avant de passer sur les ondes, lâchez votre micro pour un micro-ondes et réchauffez-vous une flamiche, ça vous calmera, lui confie-t-il. D’autant que c’est aussi une star, elle est habituée des… plateaux.

Au commandant militaire de la province, le lieutenant-colonel Dominique Vindevogel M. Navet dira: bienvenue au sein de notre troupe chatoyante, nos tenues de camouflage sont un peu voyantes, c’est vrai mais nous allons rarement au combat…

À quoi le Grand Échanson répliquera: je vais, la semaine prochaine, assister à un défilé militaire, celui de l’ordonnancement parfait des bouteilles et des rangs des vignes…Du journaliste Carl Defoy, M. Possemiers saluera son goût pour les produits du terroir. Chacun des autres récipiendaires eut droit à un accueil du même type: comique mais gentil. Malicieux parfois, comme le fut M. Perot vis-à-vis son filleul, Robert Cappe, l’ancien bourgmestre de Fernelmont qui a décidé d’arrêter de travailler pour… entrer en politique. Furent aussi intronisés, dans la foulée, MM. Dominique Debarsy, d’Evrehailles, le notaire dinantais Baudouin Delcommune et M. Yves Leboutte, un prof de Bellevue. (M. MOTTE)