frzh-CNnlendeitjaes
Aujourd'hui12
Hier53
Cette semaine12
Ce mois1530
Total169159

 

DINANT - Des écoles dinantaises entreprennent cette année un second projet Comenius Regio. Avec le Portugal, cette fois. (lavenir.net)portugal

Dans le cadre du nouveau projet européen Comenius Regio Partnerships, la ville de Dinant et deux de ses écoles ont accueilli une délégation portugaise de la ville de Sao Joao da Madeira. Ce nouveau projet fait suite à celui qui avait établi des partenariats avec les écoles italiennes de Castiglione del Lago. La délégation portugaise comprenait des représentants des écoles et de cette ville du nord du Portugal qui compte plus de 21 000 habitants. Comme le rappelait M. Bruno Mathelart, à l’occasion d’une réception à la ville de Dinant, «il s’agit d’un projet dont le thème sera l’esprit d’entreprendre. Le souhait est de travailler ensemble dans le domaine de l’éducation. »

Culture et tourisme

La délégation a visité la Maison de la Culture de l’Arrondissement de Dinant, la Maison du patrimoine médiéval mosan, le Parlement wallon, la Maison du tourisme et, bien entendu, la Citadelle de Dinant. Elle a aussi participé aux festivités du lancement de l’année Sax. Elle s’est entretenue avec les représentants locaux de l’Agence de Développement Local et découvert l’organisation de notre enseignement avant de se rendre au Centre d’éducation et de formation en alternance de la Fédération Wallonie-Bruxelles, à Gemechenne et au Collège Notre-Dame de Bellevue. Là-bas, des étudiants de rhéto, option économie, accompagnés de leurs professeurs, du directeur, M. Koeune et du sous-directeur, M. Hubert, ont fait découvrir leur école et leurs deux mini-entreprises.

À l’hôtel de ville, les échevins, Margaux Pigneur, René Ladouce et Christophe Tumerelle ont aussi présenté leur ville tandis que des confrères quarteniers leur ont fait découvrir la flamiche. Le projet qui vient de démarrer entre les deux villes doit se prolonger jusqu’en juin 2015. Dans les prochains mois, ce seront les Dinantais qui s’envoleront vers le Portugal. (Michel MOTTE)