frzh-CNnlendeitjaes
Aujourd'hui7
Hier53
Cette semaine7
Ce mois1525
Total169154

Jumelage

jumelage60 ans d’amitié entre Dinant et Dinan (l'avenir.net)

 

DINANT - Le folklore et l'amitié ont imprégné,pendant quatre jours,le 60e anniversaire du jumelage entre Dinant et Dinan.

Le jumelage entre Dinan la bretonne et Dinant la mosane est vieille de 60 ans. Le couple a célébré ses noces de diamant en terre wallonne. Sur les bords de Meuse. Dans une ville embouteillée par de gros travaux mais qui n'en sera que plus belle après. Du moins, c'est ce que son premier magistrat a promis, samedi, à l'occasion de la cérémonie officielle consacrant ces 60 ans d'amitié. Entre elles aussi, les deux cités se sont promis fidélité en signant une charte qui consacre cette fidélité. Un peu bousculée par les averses, cette cérémonie que, témérairement, on avait prévue, dans la cour de l'hôtel de ville... Mais on est habitué dans les deux villes par cette météo maussade. Il a fallu que les averses s'épanchent, drues, pour que le maire de Dinan, M. Benoît, abandonne la fin de son allocution et préfère rentrer dans l'hôtel de ville pour y déguster la Leffe traditionnelle.

M. le maire n'en finissait pas, jusqu'alors de rappeler les grands faits qui ont marqué ce premier jumelage européen, signé en 1953 et initié par le grand européen qu'était René Pleven. Il rappela aussi les grandes figures de ce jumelage : le maire de Dinan d'alors, André Hubert et le premier président du comité de jumelage dinannais, Ernest Prunelle et, pour Dinant, le bourgmestre, Léon Sasserath et le président du comité de jumelage, Albert Remy. René Benoît qui ne se présentera plus sur les listes municipales, l'an prochain, a promis de se faire l'historien du jumelage. À partir des archives recueillies en 60 ans d'amitié, et avec le stylo que lui a offert l'actuelle présidente du comité dinantais, Christiane Collin qui a succédé à son défunt mari, Claude Montulet.


Michel MOTTE