frzh-CNnlendeitjaes
Aujourd'hui8
Hier53
Cette semaine8
Ce mois1526
Total169155

Le 162e chapitre sous le signe de la santé (l'avenir.net)

 

chapitre162DINANT - Douze nouveaux quarteniers d’honneur ont été reçus au chapitre d’hiver de la confrérie de la flamiche et 14 quarteniers ont été promus.

Depuis ce 162e chapitre que vient de tenir la confrérie des quarteniers de la flamiche dinantaise, on sait qu’il n’est pas mauvais de manger de la flamiche même si une tarte se compose d’une demi-livre de beurre, de 12 œufs et de 500 grammes de boulette de Romedenne.

Deux médecins dont un urgentiste, un infirmier urgentiste et un ambulancier ont été intronisés comme quarteniers d’honneur et ils ont montré qu’ils aimaient bien non seulement la flamiche mais aussi le Savigny qui l’accompagne. Ouf! Voilà quatre personnes qui, par leur présence, ont prouvé que ces deux aliments étaient bons. Comme toujours, c’est la modération qui compte, bien sûr. À chacun donc d’adopter l’attitude qui convient.

Premier de ces agents de la santé à être intronisé : Blaise Degueldre, infirmier urgentiste et enseignant à ses heures. Il a bien apprécié la flamiche et le Savigny 2009 de chez Patrick Jacob-Girard, un breuvage et une spécialité que les autres personnes qui l’ont suivi ont apprécié comme lui.

Mais tous n’ont pas eu l’honneur d’être présentés par Marc Navet. Roland Degehet et Blaise Degueldre, tous deux d’Yvoir l’ont eu. Et ils ont été sur le grill de l’Échanson, Godefroy. Même supplice pour Roger Duponcheel, pompier-ambulancier au SRI de Dinant et que Denis Michel a bien chambré, sirène à l’appui. Emile Serusiaux s’est chargé de mitonner un des deux médecins : MM. Jean-Marius Godfroid, de Pessoux, médecin-urgentiste au CHD. «Dorénavant, j’irai aux urgences avec mon tastevin », conclut-il. Tandis que M. Perot l’assurait que le vin console et soulage.

Le Grand Maître Jean-Claude Warnant a accueilli sobrement le second médecin, citoyen d’une localité dont le seul nom réjouit : Pommard. Le Dr Éric Pingot, puisque c’est de lui qu’il s’agit s’est vu entendre dire par Godefroy Perot que la maladie nosocomiale de Bourgogne, c’était d’entrer en cave pour boire un aligoté et en sortir avec une cuite.

Il faut du beurre

À Benoît Mathot, de Celles, il confia : pour que la flamiche soit gouleyante, il faut du beurre. CQFD.

Dernier quartenier d’honneur de ce chapitre d’hiver : René Vanopirbeek, d’Anseremme que M. Perot a titillé puis invité à déguster flamiche et Savigny après avoir, comme les autres, promis fidélité à Dinant. À sa suite, cinq Veneurs qui animaient par ailleurs le chapitre ont aussi été reçus au sein de la confrérie. Ce sont Christian Bouttefeux, Patrice Colet, Christian Gillot, Philippe Tallier et Yvan Vilet

 

Michel MOTTE