Aujourd'hui55
Hier95
Cette semaine521
Ce mois1309
Total223142

Chapitre 193

La Confrérie des Quarteniers de la Flamiche a accueilli de nouveaux membres et a promu des fidèles (L'Avenir)

CQFD193Le 193e chapitre de la confrérie des quarteniers de la flamiche dinantaise ou chapitre du printemps s’est tenu à l’hôtel de ville de Dinant. Ce fut un chapitre en quatre parties, animé par les Veneurs de la Meuse.

La première partie vit l’entrée dans la confrérie de trois amateurs de la flamiche, de quoi élargir ses rangs. Ils ont été reçus par le Grand Maître-Chancelier, Henri Bourdon. Ce sont Denis Husson, de Malonne, un ancien cadet de la confrérie; Quentin Jouan, un avocat d’Anseremme et Julien Sepulchre, un entrepreneur de Heer, qui avait déjà le titre de Grand Officier. Chacun a prêté le serment de fidélité à la confrérie et, comme les autres quarteniers, a dégusté de la flamiche et du Savigny 1988, de la Cousinerie de Bourgogne.

La seconde partie du chapitre a vu l’entrée d’un cadet dans la confrérie. Âgé de 16 ans, Valentin Demelenne, un étudiant de Dinant, a aussi prêté le serment de fidèlité. Il a reçu le gorgerin des mains du bailli du Roi, le bourgmestre Thierry Bodlet, et il a été accueilli par le Grand Maître. En lui servant le verre de Savigny, le Grand Échanson lui a lancé cet aphorisme: "Je sais que là où tu habites, tu ne crains rien. Mais n’oublie jamais: quand l’eau monte, c’est la crue. Quand le vin descend, c’est la cuite".

La troisième partie du chapitre était l’accueil des nouveaux quarteniers. Ils étaient huit et chacun a été reçu avec fantaisie par des membres du Grand conseil. Il s’agit de Yannick Boulanger, un jeune entrepreneur de Heer; Adrien Brasseur un professeur d’éducation physique, d’Anseremme; Florian Capouet, un retraité d’Yvoir; Jacques Cattin, un vigneron alsacien; Michel Rossi Mori, d’Hastière; un animateur de la Maison de la Pataphonie, Michel Delvaux; François Matthieu, un gérant de société et un kiné d’Evrehailles, Stephane Munten.

Et la quatrième partie a fait état de promotions. On a ainsi félicité trois Grands Officiers: Benjamin Briot, de Wépion, Carl Defoy, de Courrière et Dimitri Preud’homme, de Dinant. Lean-Marier Marion, de Sorinnes, a reçu le grade de Commandeur major.

Comme à l’habitude, une disnée à la flamiche et au vin de Bourgogne a prolongé ce chapitre dans une salle bien remplie.

Le 193e chapitre de la confrérie des quarteniers de la flamiche dinantaise ou chapitre du printemps s’est tenu à l’hôtel de ville de Dinant. Ce fut un chapitre en quatre parties, animé par les Veneurs de la Meuse.

La première partie vit l’entrée dans la confrérie de trois amateurs de la flamiche, de quoi élargir ses rangs. Ils ont été reçus par le Grand Maître-Chancelier, Henri Bourdon. Ce sont Denis Husson, de Malonne, un ancien cadet de la confrérie; Quentin Jouan, un avocat d’Anseremme et Julien Sepulchre, un entrepreneur de Heer, qui avait déjà le titre de Grand Officier. Chacun a prêté le serment de fidélité à la confrérie et, comme les autres quarteniers, a dégusté de la flamiche et du Savigny 1988, de la Cousinerie de Bourgogne.

La seconde partie du chapitre a vu l’entrée d’un cadet dans la confrérie. Âgé de 16 ans, Valentin Demelenne, un étudiant de Dinant, a aussi prêté le serment de fidèlité. Il a reçu le gorgerin des mains du bailli du Roi, le bourgmestre Thierry Bodlet, et il a été accueilli par le Grand Maître. En lui servant le verre de Savigny, le Grand Échanson lui a lancé cet aphorisme: "Je sais que là où tu habites, tu ne crains rien. Mais n’oublie jamais: quand l’eau monte, c’est la crue. Quand le vin descend, c’est la cuite".

La troisième partie du chapitre était l’accueil des nouveaux quarteniers. Ils étaient huit et chacun a été reçu avec fantaisie par des membres du Grand conseil. Il s’agit de Yannick Boulanger, un jeune entrepreneur de Heer; Adrien Brasseur un professeur d’éducation physique, d’Anseremme; Florian Capouet, un retraité d’Yvoir; Jacques Cattin, un vigneron alsacien; Michel Rossi Mori, d’Hastière; un animateur de la Maison de la Pataphonie, Michel Delvaux; François Matthieu, un gérant de société et un kiné d’Evrehailles, Stephane Munten.

Et la quatrième partie a fait état de promotions. On a ainsi félicité trois Grands Officiers: Benjamin Briot, de Wépion, Carl Defoy, de Courrière et Dimitri Preud’homme, de Dinant. Lean-Marier Marion, de Sorinnes, a reçu le grade de Commandeur major.

Comme à l’habitude, une disnée à la flamiche et au vin de Bourgogne a prolongé ce chapitre dans une salle bien remplie.

Le 193e chapitre de la confrérie des quarteniers de la flamiche dinantaise ou chapitre du printemps s’est tenu à l’hôtel de ville de Dinant. Ce fut un chapitre en quatre parties, animé par les Veneurs de la Meuse.

La première partie vit l’entrée dans la confrérie de trois amateurs de la flamiche, de quoi élargir ses rangs. Ils ont été reçus par le Grand Maître-Chancelier, Henri Bourdon. Ce sont Denis Husson, de Malonne, un ancien cadet de la confrérie; Quentin Jouan, un avocat d’Anseremme et Julien Sepulchre, un entrepreneur de Heer, qui avait déjà le titre de Grand Officier. Chacun a prêté le serment de fidélité à la confrérie et, comme les autres quarteniers, a dégusté de la flamiche et du Savigny 1988, de la Cousinerie de Bourgogne.

La seconde partie du chapitre a vu l’entrée d’un cadet dans la confrérie. Âgé de 16 ans, Valentin Demelenne, un étudiant de Dinant, a aussi prêté le serment de fidèlité. Il a reçu le gorgerin des mains du bailli du Roi, le bourgmestre Thierry Bodlet, et il a été accueilli par le Grand Maître. En lui servant le verre de Savigny, le Grand Échanson lui a lancé cet aphorisme: "Je sais que là où tu habites, tu ne crains rien. Mais n’oublie jamais: quand l’eau monte, c’est la crue. Quand le vin descend, c’est la cuite".

La troisième partie du chapitre était l’accueil des nouveaux quarteniers. Ils étaient huit et chacun a été reçu avec fantaisie par des membres du Grand conseil. Il s’agit de Yannick Boulanger, un jeune entrepreneur de Heer; Adrien Brasseur un professeur d’éducation physique, d’Anseremme; Florian Capouet, un retraité d’Yvoir; Jacques Cattin, un vigneron alsacien; Michel Rossi Mori, d’Hastière; un animateur de la Maison de la Pataphonie, Michel Delvaux; François Matthieu, un gérant de société et un kiné d’Evrehailles, Stephane Munten.

Et la quatrième partie a fait état de promotions. On a ainsi félicité trois Grands Officiers: Benjamin Briot, de Wépion, Carl Defoy, de Courrière et Dimitri Preud’homme, de Dinant. Lean-Marier Marion, de Sorinnes, a reçu le grade de Commandeur major.

Comme à l’habitude, une disnée à la flamiche et au vin de Bourgogne a prolongé ce chapitre dans une salle bien remplie. (M. Motte)